Rechercher dans ce blog

2018/04/06

Origine des plus belles "spinning jenny" ?

 

Origine des plus belles "spinning jennies", automates en os ou ivoire, les prisonniers français en Angleterre , ou les artisans de Méru dans l'Oise avec les ivoiriers de Dieppe, avant , après 1815 ?

  When, where and Who really made the most beautiful spinning jennies, bone crank automata, napoleonic PoW in England, or craftsmen of  Méru , Oise France with other craftsmen of Dieppe, after or before 1815?

SOURCE 1/2:

 
« L’IVOIRE DE DIEPPE »
Ce que l’on appelle communément « l’Ivoire de Dieppe » est en
réalité de l’os travaillé par les tabletiers, dont la plupart étaient
établis à Méru (Oise). Leurs œuvres, souvent des fileuses, des scènes
de la vie quotidienne, parfois polychromes ne sont en aucun cas des
œuvres dites de « ponton » (comme cela fut malencontreusement
largement propagé), mais celles d’habiles tabletiers qui réalisèrent
les personnages en série, pour les placer isolément ou en scènes.
source https://www.kohn.paris/catalogue/09-mars-2016/ 

« THE IVORY OF DIEPPE »

What is commonly called « the Ivory of Dieppe » is actually bone

worked by Craftsmen, most of which were established in Meru

(Oise). Their works (often « Spinning Jenny », life scenes of the time)

sometimes polychrome, are by no means works called « dock works »

(as was mistakenly widely spread), but those of skilled art workers

(tabletiers) realizing characters series, to place them lonely (like the

Spinning Jenny’s) or in sceneries.
 source https://www.kohn.paris/catalogue/09-mars-2016/ 





 source https://www.kohn.paris/catalogue/09-mars-2016/ 

résultat vente : 3000€ 





(artiste et date inconnus)

source: https://www.kohn.paris/wp-content/uploads/2016/03/Marc-Arthur_Kohn_catalogue_09-03-2016.pdf


 SOURCE 2/2:

 http://www.gazette-drouot.com/static/magazine_ventes_aux_encheres/cotes_et_tendances/ivoire_dieppe.html

"L’ivoire est d’abord envoyé dans l’Oise, dans le canton de Méru, pour être débité, puis retourné à Dieppe pour y être sculpté, et enfin déposé à Paris..."

 Par Anne Doridou_Heim-La Gazette Drouot N°10 du 12 mars 2010

Musée de Méru


source: affiche musée de Méru

Ivoiriers de Dieppe

Jean Colette et aujourd'hui sa fille Annick Colette



voir aussi Francis Migean

Pierre Meyer

Musée des ivoires d'Yvetot

Exemple:

Le bon Henry [anciennement le Ville de Dieppe]
maquette attribuée à 

   Dieppe, 1818/04/05 ; Dieppe (?), 1882/04/26 ; nationalité : Française

 source

http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/joconde_fr




autres sources







http://www.storiesofpeterborough.com/peterboroughmuseum/normancross/index.php?page=0

Moving mechanical bone models.

Norman Cross Collection

The Prison at Norman Cross, near Peterborough, was built to hold French and Dutch prisoners captured during the Napoleonic Wars between 1797 and 1815.



Considered both the largest and finest collection of such items in the world, the museum displays objects of carved bone and ivory, including model ships, guillotines, needlework boxes, playing cards and articles of straw marquetry.




§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§